3S – Patrick Kelly – 3, rue de la Biscuiterie 44 000 NANTES

Un nouveau mode d’alimantation
vieux comme le monde
pour retrouver la ligne
et un mieux être perenne

AVERTISSEMENT

L’alimentation sans sucre 3S est un mode d’alimentation basé sur le principe cétogène connu depuis des décennies, ce n’est en aucun cas de la médecine et cela ne saurait se substituer à un quelconque traitement médical.

3S – la Santé Sans Sucre décline toute responsabilité d’une auto-médication faite via ce site sans consultation d’un professionnel de physionutrition que vous pouvez joindre au 07 56 940 940.

C’est qui ?

3S – la Santé Sans Sucre a pour activité principale le coaching en physio-nutrition basé sur le mode d’alimentation cétogène. Patrick Kelly en est le concepteur et basé à Nantes.

C’est quoi ?

3S – la Santé Sans Sucre est un concept d’accompagnement préconisant l’alimentation cétogène, qui repose sur une forte consommation de graisses et une très faible consommation de sucre.

Quel est son but ?

3S – la Santé Sans Sucre est de vous aider à la perte de la masse graisseuse (et donc de poids), mais également produire des effets bénéfiques et pérenne sur certaines situations que vous pouvez vivre !

Les 7 Principales règles de l’alimentation 3S (cétogène)
pour un succès garanti

Règle n°1 : Avoir le déclic qu’il est important pour vous de modifier votre alimentation, peu importe la raison (perte de poids essentiellement ou autre situation pour laquelle ce type d’alimentation est bénéfique)

Règle n°2 : Inverser l’ordre des repas en prenant son dîner le matin (bonne dose de protéines type œufs, bacon, jambon, avocat, crustacés,viande, poisson) et son petit-déjeuner le soir (salade, legumes). Le midi, en revanche, on garde son déjeuner (cétongène bien sûr !). Cette règle permet d’avoir un faible apport calorique le soir afin d’aller puiser dans ses réserves et brûler les graisses pendant le sommeil.

Règle n°3 : Prendre don petit déjeuner avant 9h et son diner avant 20h00 pour laisser au moins 14h00 entre le dîner et le petit dejeuner et ainsi permettre au corps de se reposer et ne pas entamer une digestion sur une autre non terminée.

Règle n°4 : Privilégier les aliments riches en graisses.

Règle n°5 : Restreindre considérablement sa consommation d’aliments riches en glucides (21g maximum par jour au début de processus, 50g une fois le poids atteinds dans le cas d’une perte de poids).

Règle n°6 : Maintenir sa consommation de protéines au petit-déjeuner et au déjeuner.

Règle n°7 : Choisir des légumes pauvres en glucides et limiter les fruits hormis les fruits de baies (fraise, framboise; mûres, cassis, groseille, myrtilles).

Comment réussir ce mode d’alimentation?

Pour réussir , il faut simplement accepter d’opérer un changement significatif des habitudes alimentaire, d’avoir LE déclic qui vous donnera envie d’aller vers cette alimentation bénéfique pour vous. Il faut ensuite comprendre comment notre corps fonctionne pour l’utiliser sans le fatiguer. C’est pourquoi il faut être suivi par un professionnel que vous pouvez contacter au 07 56 940 940. Il ne s’agit pas d’un régime (à bannir) mais d’un mode d’alimentation.

Comment allons-nous procéder ?

Nous allons vous expliquer comment traduire un mode alimentaire cétogène dans votre assiette, comment le gérer et quelles sont les modérations à avoir vis-à-vis de ce mode d’alimentation.

 

ET POUR UNE PRISE DE CONSCIENCE RAPIDE
PLANTONS LE DECOR AVEC UN CONSTAT
QUI FAIT FROID DANS LE DOS

La consommation de sucre en France représente 70 kilos de sucre par seconde (compteur), soit 2,2 millions de tonnes par par an, surtout sous forme de produits transformés. La consommation de sucre des Français est relativement stable avec une consommation qui varie de 25 à 35 kilos de sucre par personne par an alors qu’en alimentation cétogène c’est maximum 8kg par an (!!!) qu’il faut consommer pour être et rester stable en état de cétose !

Prenez conscience de ces données ci-dessous
Nombre de morceaux de sucre consommé en France


MAIS AUSSI EN PLUS

Et avec cela, comme l’a montré en caméra cachée Elise Lucet lors d’un numéro de CASH INVESTIGATION visible ICI, le lobbying du sucre est tellement puissant que nos gouvernements préfèrent payer les conséquences catastrophiques du sucre plutôt que de s’attaquer à l’industrie sucrière. Et pourquoi ?

Regardez le compteur vertigineux du chiffre d’affaire en euros de l’industrie sucrière en France avec ce compteur ci-dessous

Alors maintenant… Que faites vous ?

Convaincu de modifier votre alimentation pour aller mieux ?

Alors bienvenue à 3S -la Santé Sans Sucre .